Sara Vergari, « La dématérialisation de l’édition de poésie. Diffusion numérique et critique littéraire : le dialogue est-il possible ? »


Bibliographie

Barthes, R., Critique et vérité, Éditions du Seuil, Paris, 1966.

Berardinelli, A., Poesia non poesia, Einaudi, Torino, 2008.

Bertoni A., Poesia italiana dal Novecento a oggi, Marietti, Bologna, 2019.

Bon, F., Après le livre, Éditions du Seuil, Paris, 2011.

Crocco, C., La poesia italiana del Novecento. Il canone e le interpretazioni, Il Mulino, Bologna, 2015.

Doueihi, M., Pour un humanisme numérique, Éditions du Seuil, Paris, 2011.

Eco, U. et Carrière, J.C., N’espérez pas de vous débarrasser des livres, Grasset, Paris, 2009.

Giovannetti, P., Tra muscolarità e regressione. Poesia dentro la Rete e Rete dentro la Poesia, dans La poesia italiana degli anni Duemila, Carocci, Roma, 2017.

Lavagetto, M., Eutanasia della critica, Einaudi, Torino, 2005.

Meringolo, F., Sulla storia sociale della poesia in Italiahttp://www.avantionline.it/come-fare-sociologia-della-letteratura-attraverso-i-quaderni-italianidipoesia-italiana/

Éditorial Poesia e rete, dans le blog Alma Poesia, https://www.almapoesia.it/inalma/categories/gli-editoriali-di-alma

Cycle de séminaires en ligne Poètes-critique : création et engagement dans la poésie italienne contemporaine (XXIe siècle), CAER, Aix-Marseille Université, https://www.youtube.com/channel/UCtkEnoCAql1-1YAu7hOUabA/videos

Sara Vergari

Formée à l’Université de Florence (lettres modernes, 2017) et à l’Université catholique de Milan (philologie moderne, parcours métiers de l’édition, 2020), Sara Vergari est actuellement doctorante en études italiennes à Aix -Marseille Université (CAER).

Ses recherches se penchent sur la poésie italienne des XXe et XXIe siècles, notamment sur les anthologies d’auteur ainsi que sur ses enjeux critiques. Elle rédige une thèse sous la direction de Yannick Gouchan intitulée « Les anthologies d’auteur de la poésie italienne contemporaine (de 1975 à nos jours ) : un instrument critique pour l’interprétation ». Elle a écrit l’une des préfaces à l’anthologie Poeti italianinati negli anni ’80 e ’90 (vol. 2, Interno Poesia, 2020). Elle est collaboratrice de plusieurs revues de poésie et littérature italienne.

2 réflexions au sujet de “Sara Vergari, « La dématérialisation de l’édition de poésie. Diffusion numérique et critique littéraire : le dialogue est-il possible ? »”

  1. Bonjour Sara,

    Merci de ce portrait de la circulation de la poésie italienne.Vous soulignez bien la diminution du rôle de sanction des éditeurs lorsque les textes sont partagés sur les réseaux numériques.

    Avec ces transformations, pourrions-nous dire qu’une part de la réception se trouve convertie d’une estime fondée sur la réputation de l’éditeur à une appréciation plus immédiatement liée aux textes ? Ou que cette aura de l’éditeur a été transposée par une aura médiatique du poète, attestée par les communautés créées sur les réseaux ?

    Répondre
    • Merci pour la question, qui touche une problématique très actuelle
      Si l’on parle de la diffusion des textes en ligne, oui tout se joue sur l’appréciation immédiate que du lecteur et dans ce cas l’éditeur n’existe presque pas.
      Si l’on parle de la réception des recueils de poèsie, là il est encore important l’aura de l’éditeur, qui détermine la prémière réputation du lecteur

      Répondre

Laisser un commentaire